Le conflit israélo-palestinien. Les professeurs de lycée l’expliquent avec des dates, les partisans de chaque camp l’enseignent en fonction de leurs intérêts, les médias le racontent n’importe comment. Zicabloc vous l’explique en chansons.

Dieu est un fumeur de havanes, Serge Gainsbourg feat. Catherine Deneuve
Au début, Dieu décide réunir sur un même tout petit territoire ses enfants chrétiens, musulmans et juifs. C’est pas forcément la meilleure idée qu’Il ait eue. Fumeur de ganja va !

Le mendiant de l’amour, Enrico Macias
1967, guerre des Six Jours. Arabes et Juifs se mettent grave sur la gueule. Les Juifs gagnent et en profitent pour agrandir leur territoire : Sinaï, Cisjordanie, Gaza… « Donnez, donnez, donnez, Dieu vous le rendra… » Mouais…

Like a rolling stone, The Jimi Hendrix Experience
1987 : la jeunesse arabe se soulève dans les Territoires occupés par Israël. C’est la première Intifada dont les effets seront parmi les raisons de l’accord historique de 1993 entre Juifs et Arabes, Yzakh Rabin et Yasser Arafat.

Turning tables, Adele
En anglais, « turning tables », ça veut dire que chaque camp dit que c’est la faute de l’autre, sans fin. Ben depuis 1948, c’est ce qui se passe entre Arabes et Juifs.

War, Bob Marley
6000 ans de conflits, un mot : GUERRE. « Until the philosophy which hold one race superior, and another, inferior… »