S’il est un groupe qui a fait couler beaucoup d’encre par sa musique, c’est bien AC/DC. Ce qu’on sait moins, c’est que le groupe des frères Young, légende de l’histoire du rock, a aussi fait l’objet de nombreuses théories quant à… son nom !

L’interprétation des membres du groupe

AC/DC signifie, à l’origine, Alternating Current / Direct Current, en français, « courant alternatif / courant continu ». De leur aveu même, c’est pour le côté « électrique » du sigle que les frères Young choisissent ce nom lorsque le groupe se forme à Sydney (Australie) en 1973.

AC/DC groupe sataniste ?

Mais parce qu’ils parlent dans leurs chansons d’enfer et de flammes (un peu), et que leur musique n’est pas tout à fait une musique religieuse, certains trouveront d’autres significations au sigle AC/DC, accusant au passage le groupe de satanisme et autres joyeusetés. Il faut dire que LE tube planétaire du groupe, « Highway to Hell », entretient bien la confusion, même si lui aussi fait l’objet d’une mauvaise interprétation : la Highway to Hell est en fait une vraie route située en Australie. AC/DC signifierait ainsi, tour à tour, « AnteChrist Death to Christ », « AnteChrist Devil’s Child », « Anti Christ Destroy Christ », ou encore « After Christ Devil Comes ». Notons aussi qu’AC/DC signifie en argot anglais « bisexuel », l’équivalent de notre « à voile et à vapeur » français…

AC/DC serait donc ainsi un groupe formé de bisexuels satanistes en quête du sang de Jésus. Bizarre, non ?