Histoire et explication de Body and soul

Body and soul est la dernière chanson qu’Amy Winehouse a enregistrée avant de mourir brutalement le 23 juillet 2011. Body and soul est une très vieille chanson de jazz américaine, écrite par Edward Heyman, Robert Sour, Frank Eyton et John Green en 1930. Body and soul fut pour la première fois « utilisée » dans la comédie musicale There’s a crowd, jouée à Broadway pour la première fois en 1933. La chanson était alors interprétée par Libby Holman (1904 – 1971). Un film du même nom sorti en 1947 et fit de Body and soul un immense succès populaire aux États-Unis.
Body and soul fut alors enregistrée par plusieurs artistes majeurs de la soul et du jazz américains, parmi lesquels Ella Fitzgerald, Billie Holiday ou encore Frank Sinatra.
La version de Body and soul d’Amy Winehouse en duo avec le jazzman Tony Bennett fut enregistrée en mars 2011 dans les célèbres studios d’Abbey Road (où travaillaient les Beatles) pour une œuvre de charité. Tony Bennett se souvient que lors de l’enregistrement, « Amy Winehouse était nerveuse. Mais comme Frank Sinatra ou encore Ella Fitzgerald pouvaient l’être avant de chanter. Au final, cette session s’est très bien passée et Amy était heureuse de l’avoir faite ». Le père d’Amy Winehouse, Mitch Winehouse, témoigna pour sa part en ces termes : « Amy était si excitée à l’idée de chanter avec Tony Bennett qu’elle vénérait littéralement. Elle avait hâte que ses fans écoutent ce morceau ».


Biographie Tony Bennett

Tony Bennett est né en 1936 à New York. Il fut, à partir des années 50, l’un des plus célèbres chanteurs de jazz au monde.