Ce matin, j’ai regardé le classement des meilleures ventes d’albums en France et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’Anggun était entrée dans le top 40 avec son album Échos. Putain, en France, on aime que les losers ou quoi ? L’autre, elle nous fout la honte à l’Eurovision (avant-dernière, c’est la haine), et nous, qu’est qu’on fait ? On achète ses disques. Elle est belle la France ! Je n’ai plus le droit de parler politique depuis que mon mec – Arno Mebourre – fait partie du Gouvernement, mais si j’avais le droit, je dirais qu’Anggun est à la chanson française ce que Jean-Luc Mélenchon est à la gauche : une erreur de casting. On sait, rien qu’au titre choisi, « Échos », que cet album est merdique : quand y a de l’écho, c’est soit que le son n’est pas bon, soit qu’il y personne autour de vous. Anggun, c’est un peu (beaucoup) des deux. (Audrey Plumard)