Histoire et explication de Respect

Respect d’Aretha Franklin figure sur l’album I never loved a man the way i loved you, sorti en 1967. Avant d’être reprise par Aretha Franklin, Respect fut composée et interprétée par Otis Redding en 1965.

C’est Aretha Franklin elle-même qui eut l’idée et l’envie de reprendre Respect, en y intégrant un refrain et un « pont ». Pour ce dernier, elle utilisa un solo de saxophone créé par King Curtis pour la chanson When something is wrong with my baby. Aretha Franklin ajouta aussi à la version d’Otis Redding la ligne « Sock it to me » (« Remue-moi ») qui est une référence sexuelle explicite…
Pour la petite histoire encore, les chœurs sur le Respect d’Aretha Franklin sont assurés par la petite sœur de cette dernière, Carolyn. Par ailleurs, c’est Aretha Franklin elle-même qui joue du piano sur le morceau.

« Whoa, babe (just a little bit)
A little respect (just a little bit)
I get tired (just a little bit)
Keep on tryin’ (just a little bit)
You’re runnin’ out of fools (just a little bit)
And I ain’t lyin’ (just a little bit)
(Re, re, re, re) ‘spect
When you come home (re, re, re ,re)
Or you might walk in (respect, just a little bit)
And find out I’m gone (just a little bit)
I got to have (just a little bit)
A little respect (just a little bit) »

Biographie Aretha Franklin

Surnommée « Lady Soul » ou « The Queen of soul », Aretha Franklin est née à Memphis en 1942, mais c’est à Détroit (la ville de la Motown) qu’elle grandit. Elle fut, durant les années 1960 et 1970 l’une des artistes les plus brillantes de la scène soul, rythm’n’blues et gospel.