Vous allez le (re-)découvrir en lisant ce remarquable reportage, mais la plupart des artistes français qui ont conquis le Japon ont connu au préalable une très (très) belle réussite en France, en Europe et même pour certains aux Etats-Unis (enfin… sur la côte est). Mais d’avoir réussi au Pays du Soleil Levant, faut avouer qu’il fallait le faire. Chapeau !


1. Johnny Hallyday
Qui pourrait résister à Johnny Hallyday ? Ok, les Yankees et les Anglais : côté rock et bêtes de scène, ils ont toujours eu ce qu’il faut. Mais au Japon, Johnny a réussi à imposer son style… en particulier dans les années 60 et jusqu’au milieu des années 1970. C’est déjà pas mal.
Johnny - Japon

2. Tahiti 80
Le groupe électro français (depuis 1999), originaire de Rouen, est une légende au Japon où leur fiche Wikipedia en est bien plus fournie que leur page française !
Tahiti 80 - Japon

3. Alizée
La Lolita de la variété française a vendu plus d’albums au Japon qu’en France. C’est à peine croyable, mais c’est vrai !
Alizée - Japon

4. Claude François
Cloclo avait faim de succès international et c’est au Japon qu’il a le mieux rentabilisé ses investissements.
Claude François - Japon

5. France Gall
Le succès de France Gall au Japon tient en grande partie au fait que les Nippones s’identifie très bien à elle sur le plan vocal.
France Gall - Japon

6. Mireille Mathieu
Idem que la précédente, mais sur le plan capillaire.
Mireille Mathieu - Japon

7. Sylvie Vartan
Son look so parisian, son mariage avec Johnny, sa fidélité… Il était écrit que les Japonais seraient fou de Sylvie.
Sylvie Vartan - Japon