Histoire et explication de Strange Fruit

Strange Fruit de Billie Holiday a été enregistrée par l’artiste en 1939, mais est disponible aujourd’hui sur l’album The Billie Holiday Story.

Strange Fruit a été écrite en 1937 par un professeur de lettres new-yorkais, Abel Meeropol, également poète, syndicaliste et défenseur des Droits Civiques (mouvement de défense des droits des minorités aux États-Unis), Abel Meeropol étant par ailleurs juif.
Strange Fruit lui avait été inspirée par une photographie montrant deux Noirs américains pendus à un arbre, après avoir été lynchés par la foule. Ces deux Noirs, ce sont les « strange fruit » de Meeropol (les « fruits étranges »). Le lynchage avait eu lieu le 7 août 1930 à Marion, dans l’Indiana. Abel Meeropol en fit d’abord un poème intitulé Bitter Fruit (Fruits amers) paru dans une revue syndicaliste en 1937. La même année, un groupe vocal noir le reprend lors d’un rassemblement au Madison Square Garden organisé par les défenseurs des Droits Civiques. Un rassemblement auquel était présente la déjà connue Billie Holiday. L’artiste tomba sous le charme de la chanson et décida de l’enregistrer sur un petit label, à ses propres frais, sa maison de disques, Columbia, refusant de le faire.
Strange Fruit ne connut pas, à l’époque, un grand succès national, mais dans les années 1960 (quand le combat des Droits Civiques prit une autre ampleur), Strange Fruit devint l’un des hymnes du mouvement.

 

Biographie Billie Holiday

Billie Holiday est née Eleanora Fagan en 1915, à Baltimore. Elle est encore aujourd’hui considérée comme la plus grande chanteuse de jazz que les États-Unis aient connue. Elle est morte en 1959.