Zicabloc

Magazine musical instructif et amusant

En ce moment

Apparu au cours du 19e siècle, le blues tire ses origines des chants de travailleurs et travailleuses originaires d’Afrique et esclaves aux États-Unis.

Origines du blues

« Blues » est en réalité la contraction de l’expression anglaise Blue devils, que l’on traduit en français par idées noires.
Les historiens et musicologues font remonter les origines du ce mouvement musical « courant du 19e siècle ». Le blues est alors un art essentiellement oral, sans instrument, qui se rapprocherait du slam actuel, ou du proto-rap (années 1980 aux États-Unis). L’instrumentation du nouveau style apparaîtra peu à peu au début du 20e siècle pour s’électrifier après 1945, notamment pour la guitare et l’harmonica.

Le blues des années 50 à nos jours

Au cours des décennies suivantes, le blues donne naissance, ou « participe » à la naissance de nouveaux styles de musiques populaires, notamment le rock’n’roll, la soul ou encore le rhythm & blues. Les groupes de rock des années 1960 et 1970 lui doivent aussi beaucoup, comme l’admettra sans rougir John Lennon. Mais le mouvement continue aussi de suivre sa propre voie et évolue constamment, notamment grâce au travail de maîtres comme Robert Cray, Bonnie Raitt, James Harman, Alvin Youngblood…

Robert Cray, une légende vivante, comme on dit dans le milieu.

Robert Cray, une légende vivante, comme on dit dans le milieu.

Le blues en France

Le style « débarque » en France dès les années 1920. D’abord essentiellement influencé par son « maître » américain, le blues français trouve peu à peu sa propre identité, jusqu’à être reconnu comme un blues à part entière aujourd’hui. Parmi les plus grands artistes français, on citera Benoit Blue Boy, Patrick Verbeke ou encore Bill Deraime.

Benoit Blue Boy.

Benoit Blue Boy.

Explications chansons blues :