Histoire et explication de Like A Rolling Stone

Like a rolling stone de Bob Dylan figure sur l’album Highway 61 Revisited sorti en 1965. Le titre de la chanson ne fait évidemment pas référence aux Rolling Stones de Mick Jagger, mais à l’expression « A rolling stone gathers no moss », en français : « Pierre qui roule n’amasse pas mousse ».
Bob Dylan, fin poète et conteur hors paire, aimait utiliser des mots simples et des expressions populaires dans ses chansons, à la manière de son maître Woody Guthrie. L’expression et titre de la chanson Like a rolling stone ont été inspirés à Bob Dylan, de son aveu même, par la chanson de Hank Williams Lost Highway dans laquelle ce dernier dit : « I’m a rolling stone, I’m alone and lost ».
Il se dit encore, sans que Dylan l’ait confirmé, que l’histoire narrée dans Like a rolling stone lui ait été inspirée par Edie Sedgwick, mannequin icône de la période hippie, muse d’
Andy Warhol entre autres. Cette fille de famille riche avait tout quitté pour vivre parmi les artistes et autres marginaux de l’époque hippie. Dylan et elle avaient eu une brève aventure. Like a rolling stone raconte parfaitement la vie de la jeune femme (qui mourut d’une overdose en 1971 à l’âge de 28 ans), à savoir le fait de tout quitter pour tenter d’atteindre une certaine liberté, fuir le monde matérialiste, se retrouver seul pour enfin trouver sa propre voie, son moi intérieur…
Like a rolling stone fit également connaître un autre grand artiste et musicien américain :
Jimi Hendrix. Ce dernier, alors peu ou pas connu aux États-Unis (un peu plus en Europe), l’interprète en 1967 au festival de Monterey. Sa performance est telle ce jour-là que sa reprise fait le tour du pays en quelques semaines. Jimi Hendrix devint alors une vedette aux États-Unis.

Biographie Bob Dylan

Bob Dylan est né Robert Allen Zimmerman le 24 mai 1941 dans le Minnesota. Il compose ses premières chansons durant l’adolescence et se lance sur les routes américaines à la même période. Ses chansons – les fameuses protest song – connaissent un énorme succès au cours des années 1960. Du folk, Bob Dylan passe au rock, puis à la country ou encore au jazz. Créateur de génie et prolixe, il devient une légende vivante, une référence quasi incontournable pour qui veut aujourd’hui écrire une bonne chanson.