Histoire et explication Redemption Song

Redemption Song de Bob Marley figure sur l’album Uprising sorti en 1980. La chanson est aussi le dernier single de Bob Marley commercialisé avant qu’il ne meure, le 11 mai 1981.

La chanson résume, comme une prémonition, la vie de Bob Marley, sa soif de liberté et son désir de rédemption. Redemption Song rend compte aussi des combats menés durant toute sa vie (et son œuvre) par Bob Marley et de son attachement à sa foi rastafari. Bob Marley enregistra le morceau alors qu’il souffrait déjà terriblement de son cancer (il refusait alors de se soigner autrement que selon les préceptes de sa religion, celle-ci n’autorisant que la médecine naturelle). Redemption Song fut également la dernière chanson qu’il chanta en concert, le 23 septembre 1980 à Pittsburgh aux États-Unis. Pour la petite histoire, certains passages de Redemption Song ont été inspirés à Bob Marley par un discours sur les Droits civiques prononcé par le militant noir Marcus Garvey en 1937.

« Emancipate yourselves from mental slavery;
None but ourselves can free our minds.
Have no fear for atomic energy,
‘Cause none of them can stop the time.
How long shall they kill our prophets,
While we stand aside and look? Ooh!
Some say it’s just a part of it:
We’ve got to fulfil de book »

Biographie Bob Marley

De son vrai nom Robert Nesta Marley, Bob Marley est né le 6 février 1945 en Jamaïque d’un père blanc et d’une mère noire. C’est cette dernière, seule, qui l’élèvera. Bob Marley fera découvrir au monde entier, durant les années 1970, le reggae, dont il deviendra (et dont il est encore aujourd’hui) le plus grand ambassadeur. Il fait également connaître, à l’échelle planétaire, la religion rastafari. Bob Marley est mort à l’âge de 36 ans, le 11 mai 1981 en Floride, aux États-Unis.