La Nouvelle Star a repris cette année. Et il se pourrait bien que ce soit l’année de trop, celle de toutes les attentes, mais au final celle de toutes les déceptions. Attendu au tournant, le télé-crochet pourrait sombrer très rapidement. Alors, mieux vaut ne pas commencer, car après il sera, comme chaque année, trop tard pour décrocher.


1 – Cyril Hanouna est toujours à la tête des prime. Et autant l’année dernière la blague était marrante, autant là c’est plus possible. On se tape déjà le mec 20 h sur 24 on ne va pas s’en rajouter une dose.


2 – Le casting est retourné en Belgique et ça, c’est un très mauvais signe. On va forcément se retrouver avec un abruti à l’accent à couper au couteau.


3 – Olivier Bas est toujours là et encore plus inutile que l’année dernière. Vous n’aviez vraiment pas mieux ?


4 – La gagnante de l’année dernière n’a toujours rien pondu d’original sous le prétexte fallacieux qu’il lui fallait du temps de réflexion pour créer l’album de la maturité. Ta gueule !


5 – « Nouvelle Star, telle que je l’ai connue, n’a plus été la même émission les années suivantes. Le concept est devenu plus important que de découvrir un artiste. Le public suit l’émission, s’attache à un personnage pendant quelques semaines et, quand ça s’arrête, attend l’année d’après. » C’est pas de nous c’est Julien Doré qui le dit.


6 – Après Enora dans l’after, on s’attend à Louvin pour présenter le bêtisier et Jean-Michel Maire pour un before. La technique d’infiltration made in Hanouna.


7 – On sait déjà qui va gagner ! Vous non ? Bah on va vous économiser des heures de temps perdu, c’est la petite blonde du casting parisien qui a tapé dans l’œil de Dédé.