Histoire et explication de Chanson pour l’Auvergnat

Chanson pour l’Auvergnat de Geoerges Brassens (texte et musique) figure sur l’album Les Sabots d’Hélène sorti en 1954. Pour l’anecdote, Brassens rend hommage, à travers sa Chanson pour l’Auvergnat, à Jeanne Planche et son mari Marcel, couple d’Auvergnats, chez qui Brassens se réfugia le 21 mars 1944 pour fuir le STO (Service du Travail Obligatoire, instauré par les occupants Allemands en France et obligeant les hommes à aller travailler dans les usines en Allemagne). Ils habitaient alors une modeste maison dans le 14ème arrondissement de Paris. Dans Chanson pour l’Auvergnat, Brassens exalte, à travers l’image de ses bienfaiteurs, les valeurs d’humilité, de générosité et de fraternité et écorche du même coup la petitesse des égoïstes.
Brassens écrit Chanson pour l’Auvergnat dans un contexte historique par ailleurs bien précis : l’hiver 54, rendu célèbre par sa dureté et surtout par l’appel lancé par l’abbé Pierre pour aider les « sans abris ». C’est à cette période que ce dernier crée Emmaüs afin de venir en aide aux plus démunis. Brassens rencontre au même moment l’abbé Pierre et par Chanson pour l’Auvergnat lui apporte tout son soutien, bien que le chanteur n’ait jamais eu l’âme ouvertement militante.

Biographie Georges Brassens

Georges Charles Brassens est né à Sète, Hérault, le 22 octobre 1921, et mort à Saint-Gély-du-Fesc, Hérault, le 29 octobre 1981 : poète auteur-compositeur-interprète français.