Histoire et explication La Prière

La Prière paraît sur l’album Les Sabots d’Hélène en 1954. Georges Brassens reprend dans cette chanson des extraits des poèmes Les Mystères douloureux et Les Mystères joyeux de Francis Jammes (poète français, 1868-1938).

La musique a été composée par Brassens. A noter qu’il s’agit à peu de choses près de la même mélodie qui accompagne Il n’y a pas d’amour heureux, autre poème (cette fois de Louis Aragon) chanté par Georges Brassens sur l’album Le Vent, sorti en 1953. Le texte de La Prière aborde le sujet sensible de la solidité de la foi face aux injustices quotidiennes. Ce choix de thème est d’autant plus étonnant chez Brassens qu’il était plutôt réputé pour être un athée et un anticlérical convaincu. C’est aussi en cela que cette chanson tient une place à part dans l’œuvre gigantesque de Georges Brassens.

« Par le petit garçon qui meurt près de sa mère
Tandis que des enfants s’amusent au parterre
Et par l’oiseau blessé qui ne sait pas comment
Son aile tout à coup s’ensanglante et descend
Par la soif et la faim et le délire ardent
Je vous salue, Marie. »

Biographie Georges Brassens

Georges Charles Brassens, né à Sète, Hérault, le 22 octobre 1921, mort à Saint-Gély-du-Fesc, Hérault, le 29 octobre 1981, est un poète auteur-compositeur-interprète français.