Par Eric Ze More

C’est quoi Brigitte ? L’expression pseudo musicale du néo-féminisme, à savoir une espèce de glaire menstruelle qui passe sa vie dans les showrooms des marques de haute couture à dépenser le pognon que ducon ramasse en soignant les chicots du petit peuple de la classe moyenne. Ça fait beaucoup pour une seule artiste ? Ben non, parce que Brigitte, ce sont deux gonzesses. Pas assez cependant pour faire une bonne paire de couilles. Alors, Brigitte, c’est pour qui ? Réponse : pour les journalistes foireux qui ne paient pas d’impôt, mais qui parlent à longueur de colonnes du prix exoooorbitant de la vie, qui chialent à chaque bateau d’immigrés qui coule entre l’Afrique et l’Europe, mais qui représentent à eux seuls le lamentable leitmotiv « La France aux Français ». Brigitte plaira aussi à la cougar qui chauffe le gamin, mais refuse de le sucer, aux homos en manque de référent féminin et à tous les ringards de quarante ans qui suintent la déception et le déo qui a tourné.