Histoire et explication de Born in the USA

Born in the USA de Bruce Springsteen figure sur l’album éponyme, sorti en 1984. Les paroles de la chanson dénoncent la guerre du Vietnam et les problèmes rencontrés par les vétérans de ce conflit, lors de leur retour aux États-Unis. En raison de la défaite américaine, les vétérans de la guerre du Vietnam ont été plutôt ignorés. Le titre original de la chanson était Vietnam. Le réalisateur Paul Shrader envoie au même moment le script d’un film intitulé Born in the USA. Bruce vient de trouver le nom de son plus grand tube. Le film sortira plus tard avec un autre titre (Light of Day), celui d’origine étant trop associé à la chanson. Born in the USA a souvent été mal interprété. La chanson n’est pas du tout un hymne patriotique, mais bien une critique du traitement des vétérans du Vietnam.
La chanson a été utilisée par le Parti républicain afin de remporter les élections. Ronald Reagan jouera sur l’ambiguïté du titre. Une opération faite sans le consentement de Bruce Springsteen qui révélera avoir été très ennuyé par cette exploitation de son tube. L’album Born in the USA s’est écoulé à plus de 18 millions d’exemplaires.


Biographie de Bruce Springsteen

Considéré comme une véritable légende du rock’n’roll, Bruce Springsteen est surnommé le boss. En 1974, le critique musical Jon Landau déclare : « J’ai vu l’avenir du rock’n’roll, il s’appelle Bruce Springsteen. Une nuit où j’avais besoin de me sentir jeune, il m’a fait me sentir comme si c’était la première fois que j’entendais de la musique ».