J’ai dit à ma direction que je n’avais pas aimé le dernier album de Camille. La dite direction m’a répondu : « Oh putain, mais fais un effort bordel, on va encore passer pour les enfoirés de service ». La question est : est-ce de ma faute si Camille pousse une nouvelle fois des cris de bêtes qu’on ne sait même pas si ça existe ce genre de bruits. Attention, j’ai rien contre la nature et la jungle. C’est beau, c’est majestueux, c’est curieux, mais à la base, j’ai pas demandé à écouter la dernière compilation des cris les plus étranges de la savane, moi ! Si j’habite en ville, c’est pas pour qu’on me fasse chier avec des gloussements de grenouilles au bord de la mare. Je dis que Camille est surement une super artiste et tout et tout, mais moi j’y connais rien en bruitage pour le cinéma. Si ça se trouve, c’est génial ce qu’elle fait la fille. Mais je suis chroniqueur musique moi ! Et puis quand on m’a dit que Camille avait dédié son nouvel album à sa fille, je me suis dit que la nature était vraiment une pute : à peine sorti de son ventre, la mère fera tout pour se débarrasser de son petit. (Olivier Crachin)