De l’allemand LysergSäureDiethylamid, le LSD est synthétisé à la fin des années 30 dans les laboratoires suisses Sandoz. C’est après la Seconde Guerre mondiale que le LSD « récréatif » apparaît en Europe et aux États-Unis. L’usage du LSD atteint son paroxysme dans les années 60, surtout aux États-Unis où il est l’une des composantes essentielles du mouvement hippie.
Quelques chansons en hommage à la « substance » : Alan’s Psychedelic Breakfast, Pink Floyd (1970), Day Tripper, The Beatles (1965), Eight miles high, The Byrds (1965), Mr Tambourine Man, Bob Dylan (1965), Mangez-moi, Billy Ze Kick et les gamins en folie (1994), White Rabbit, Jefferson Airplane (1967), Purple Haze, Jimi Hendrix (1966).