Alors voilà, nous débutons avec ce top une série de tops modestement intitulée « top 10 des chansons qui on marqué l’année… ». Vous allez nous dire : pourquoi débuter cette série avec l’année 1983 ? Réponse : parce que c’est l’année de naissance de Mélanie Laurent et que nous avons voulu faire plaisir à Phil Patrick qui semble est parfaitement fan de Mélanie Laurent, LA chanteuse. Bref, c’est de la cuisine interne. En attendant, place aux chansons qui ont donc, effectivement, marqué l’année 1983.

1. David Bowie – CHina Girl
Un nouveau Bowie, un nouveau style (comme à peu près à chaque nouvel album de Bowie), un nouveau carton planétaire.

2. U2 – Sunday Bloody Sunday
U2 invente le rock héroïque (heroïc rock en anglais) avec Sunday Bloody Sunday.

3. Euryhtmics – Sweets dreams (are made of this)
Eurythmics s’offre la première place des charts américains avec Sweet Dreams, un tube que reprendra, bien des années plus tard, Marylin Manson, avec une version plus… rock.

4. Michael Jackson – Billie Jean
Jackson sort Thriller en 1983. Que des tubes. Alors pourquoi Billie Jean ? Parce que c’est sur cette chanson, le 16 mai 1983 très exactement, que Michael Jackson effectue pour la première fois son moonwalk sur la scène du Festival Motown.

5. Madonna – Holiday
Un énorme carton dans le monde, et en France en particulier. Quelques années plus tard, comme pour remercier notre cher pays, Madonna offrira sa culotte sale à Jacques Chirac (qui l’acceptera).

6. Depeche Mode – Everything Counts
Depeche Mode envahit le mode. L’électro-new-wave (ouais, ça fait beaucoup) est né(e).

7. Indochine – L’Aventurier
Avec L’Aventurier d’Indochine, la France ne devait plus être tout à fait la même.

8. Bonnie Tyler – Total eclipse of the heart
Le monde entier découvre qu’au Pays de Galles, il n’y a pas que les homes qui boivent du whisky au petit-déjeuner.

9. Culture Club – Do you really want to hurt me
Les gays commencent à sortir ouvertement du placard. Et c’est réussi !

10. Violent Femmes – Blister in the sun
Alors on ne peut pas précisément parler de tube ou de succès fou (ou-ou) avec Blister in the sun, mais les Violent Femmes (qui étaient des hommes) inspireront quand même de nombreux autres groupes dont, en France, Louise Attaque. Ah !