Fuck est un mot anglais qui, en tant que verbe, signifie « avoir un rapport sexuel ». « Fuck » peut être traduit en français par le verbe « baiser » ou encore « niquer ». Il peut être utilisé en tant que nom pour décrire une personne désagréable, offensante, ou de mauvais caractère (le terme « fucker » peut également être utilisé). Aujourd’hui, « fuck » est généralement considéré comme étant un mot vulgaire et obscène pour dire « merde » ou « va te faire enculer ». Une des premières apparitions du mot remonte à 1500, dans un poème contenant un mélange de latin et d’anglais. Selon une légende, le mot FUCK signifierait « Fornication Under the Consentment of the King » (« fornication sous le consentement du Roi »).
Bref, FUCK, c’est un gros mot, mais quand il est utilisé comme il faut dans une chanson, ça peut devenir un joli mot : top 10 des chansons qui disent FUCK !


1. Cee Lo Green – Fuck You (2010)
La place d’honneur parmi les chansons qui disent FUCK revient à Gnarls Barkley qui nous offre un « Fuck You » hyper soul
destiné à l’homme qui lui a « volé » sa chérie. Un homme qui roule en Ferrari, mais que Cee-Lo « emmerde » ! Comme quoi, on peut emmerder avec style !


2. Babyshambles – Fuck Forever

Pete Doherty se demande : « Quelle est la différence entre la mort et la gloire ? » Intéressant.



3. Fuck You – Lily Allen (2009)
Lily Allen a déclaré que le thème de cette chanson lui était venu en pensant à l’ex-président des États-Unis George W. Bush. La chanson critique la politique (notamment extérieure) de ce dernier, mais aussi tous les racismes en général et l’homophobie en particulier. Un beau FUCK.


4. Fuck Tha Police – N.W.A. (1988)
Pionniers du hip-hop
, les N.W.A. (Niggas With Attitudes) dénoncent dans cette chanson, et comme son nom l’indique, les forces de police qu’ils jugent racistes et xénophobes (le groupe Rage Against The Machine reprendra le même thème dans Killing In The Name).


5. Fuck The System – System Of A Down (2006)
Du pur System Of A Down dans le texte et dans l’interprétation. Le groupe de Los Angeles dénonce dans Fuck The System la censure imposée par le gouvernement Bush après les événements du 11 septembre 2001.


6. Fuck The World – Insane Clown Posse (1999)
C’est LA chanson parmi les chansons qui disent FUCK
. Le mot est répété 95 fois en 3 min 48 ! Et tout y passe, ou plutôt tout le monde : Beastie Boys, Dalai Llama, Forrest Gump, Oprah Winfrey, Tom Petty et… Violent J (le chanteur de Insane Clown Posse) lui-même !


7. Fuck You – Archive (2004)
Avec Archive, on ne sait pas toujours ce qu’on écoute
, tant d’un point de vue musical qu’au plan des paroles. Ce titre, Fuck You, est en réalité un dialogue entre le narrateur-chanteur et… lui-même ! Il s’auto-fuck !


8. Eamon – Fuck It ! (I dont want you back) (2004)
Le chanteur Eamon a fait de son Fuck It !
un tube planétaire en 2004. La chanson reprend les plaintes d’un garçon trompé par sa petite amie. Celle-ci, rongée par le remord, demande à « revenir » : « vas te faire foutre ! », lui dit Eamon.


9. Frankee – Fuck You Right Back (2004)
Le Fuck You Right Back de Frankee se base sur la même mélodie que de Fuck It ! d’Eamon
(voici ci-dessus). Il s’agit même de la réponse à la chanson d’Eamon. Sauf que Frankee et Eamon ne se connaissent même pas. Il s’agissait juste d’une opération musico-commerciale.


10. Mylène Farmer – Fuck Them All (2005)
Avec Mylène Farmer
, on est toujours dans le double sens dans les paroles. Avec Fuck Them All, c’est encore le cas, même si un consensus sur le sens de la chanson semble avoir été trouvé autour d’un « coup de gueule » de Mylène Farmer envers les hommes.