Georges Brassens (1921 – 1981), le Grand Georges ! Roi parmi les Rois de la chanson française, il nous a tant régalés dirait Michel Drucker. Et Michel Drucker, il a toujours raison. Alors pour le plaisir, voici la sélection des dix plus belles chansons de Georges Brassens, selon Zicabloc.

1. La Non-demande en mariage, 1966 (Supplique pour être enterré à la plage de Sète)
Bien avant l’instauration du PACS, Georges Brassens chante l’amour sans mariage, hommage à son éternel amour, Joha Heiman.
 

2. Chanson pour l’Auvergnat, 1954 (Les Sabots d’Hélène)
La bonté de l’homme (au sens générique du terme), la fraternité, l’entraide… Ça a de la gueule quand c’est chanté par le grand Georges !
 

3. J’ai rendez-vous avec vous, 1953 (Le Vent)
Parce que quand on est amoureux et qu’on a rendez-vous sa belle, on se fout de tout !

4. La Prière, 1954 (Les Sabots d’Hélène)
Magnifique poème de Francis Jammes. Brassens ne s’y est pas trompé.

5. Les Croquants, 1956 (Je me suis fait tout petit)
Les Croquants, ça tombe des nues…

6. Le Bistrot, 1960 (Les funérailles d’antan)
Une chanson qui donne (presque) envie de passer ses journées dans un bistrot.

7. Le temps ne fait rien à l’affaire, 1961 (Le temps ne fait rien à l’affaire)
Ouais, quand on est con…

8. La Guerre de 14-18, 1962 (Les Trompettes de la renommée)
L’ironie est un Art.

9. Le bout du coeur, 1964 (Les copains d’abord)
Pas forcément la chanson la plus connue du répertoire de Brassens, mais quelle puissance !

10. Les Oiseaux de passage, 1969 (Misogynie à part)
Et dire qu’à la sortie de l’album, les soixante-huitards disaient de Brassens qu’il était vieux et con…