Sacré branleur que ce Charlie Parker, mort précisément le 12 mars 1955. Un génie. « Bird » que certains l’appelaient, parce que le gars, il ne « jouait » pas de son saxophone, il volait avec . Et avec à peu près toutes substances qui pouvaient le rapprocher du hit (les jazzeux comprendront, pour les non-initiés, le hit est ce moment fabuleux où pour les amateurs du genre, « TOUT se réunit en une note »). Charlie y a laissé sa vie, comme la rock star qu’il était, à seulement 35 ans.

En 1947 à New York. Dans le miroir, on reconnaitra une autre légende du jazz, Dizzy Gillespie.
parker-1947

En 1947, toujours à New York, Charlie Parker en concert.
new-york-1947

Au Three Deuces, célèbre club de jazz new-yorkais, 1947.
three-deuces

Charlie Parker avec Tommy Potter au début des années 1950
parker-potter

Le jeune Charlie Parker, en 1940. Il a 20 ans.
Charlie-Parker-jeune

Charlie Parker & The Metronome All Stars, New York, 1949.
new-york-1949

Charlie Parker & Miles Davis à New York en 1948.
4347609163_b297ba5ca2_z

15 décember 1949 au Birdland, club de jazz new-yorkais baptisé ainsi en hommage à Charlie Parker. De gauche à droite : Max Kaminsky, Lester Young, Lips Page, Charlie Parker etLennie Tristano.
birdland

Charlie Parker en septembre 1953, un an et demi avant sa mort.
Jazz Musicians Play At Open Door

1946 : le 29 juillet, l’enregistrement de Lover Man tourne au drame. Reconduit à son hôtel, Charlie met accidentellement le feu à sa chambre, il est évacué par la police, mis en prison puis conduit au Camarillo State Hospital (un hôpital psychiatrique) dont il ne sortira qu’en janvier 1947.
tumblr_m2qou5DGUG1qcx3szo1_500