Paroles Armstrong
Armstrong, je ne suis pas noir,
Je suis blanc de peau
Quand on veut chanter l’espoir
Quel manque de pot !
Oui j’ai beau voir le ciel, l’oiseau
Rien, rien ne lui là-haut
Les anges, zéro
Je suis blanc de peau.
Armstrong, tu te fends la poire,
On voit toutes tes dents,
Moi je broie plutôt du noir
Du noir en dedans.
Chante pour moi, Louis, oh oui,
Chante, chante, chante ça tient chaud
J’ai froid, oh moi
Qui suis blanc de peau.
Armstrong, la vie quelle histoire !
C’est pas très marrant
Qu’on l’écrive blanc sur noir
Ou bien noir sur blanc
On voit surtout du rouge, du rouge,
Sang, sang, sans trêve ni repos,
Qu’on soit, ma foi
Noir ou blanc de peau.
Armstrong, un jour, tôt ou tard
On n’est que des os…
Est-ce que les tiens seront noirs
Ce s’rait rigolo
Allez Louis, alléluia,
Au-delà de nos oripeaux,
Noir et Blanc sont ressemblants
Comme deux gouttes d’eau.

Histoire et explication d’Armstrong

Armstrong de Claude Nougaro est sorti en 1967. Armstrong est tout à la fois un hommage de Claude Nougaro à Louis Armstrong et une diatribe contre le racisme. Les paroles sont de Claude Nougaro lui-même, tandis que la musique est en réalité celle d’un chant de gospel très populaire aux États-Unis, Go Down Moses. À l’origine, les paroles en anglais sont directement inspirées de la Bible (Exode 5:1 et 8:1 : « L’Éternel dit à Moïse : Va vers Pharaon, et tu lui diras : Ainsi parle l’Éternel : Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve. »). Louis Armstrong lui-même reprendra Go Down Moses sur son album The Good Book (1958).


Biographie Claude Nougaro

Claude Nougaro est né à Toulouse en 1929. Monument de la chanson française, Claude Nougaro aura su intégrer à cette dernière des influences venues du jazz, de la musique latine ou encore africaine. Claude Nougaro est mort à Paris en 2004.

Claude Nougaro en 2003, reprenant "Armstrong".

Claude Nougaro en 2003, reprenant « Armstrong ».