Le monde est complètement dingue, la vie est une farce et Roch Voisine sort un nouvel album, Duophonique. En fait, il reprend en duo ses grands tubes, enfin, son unique tube, sa chanson pour postiers gays, Hélène. C’est de sa faute à cette connasse si Roch nous braille sa came depuis 40 ans (ou presque). Là, il nous la fait avec Cœur de Pirate (ou Nez de Cochon en Québécois), mais c’est pareil ! Et puis cette chanson, sous ses airs de slow innocent, c’est un truc bien dégueulasse, l’histoire d’une baise d’été. On imagine Roch en train de bricoler la dite Hélène sur la plage (beurk), du sable collé sur leurs humides pubis, sans capote si ça se trouve (on est au Québec, souvenez-vous de ça). Tu peux pas danser là-dessus quand même ! Et faut voir le reste de l’album. Roch s’est fait plaisir. Outre Cœur de Pirate, le mec a récupéré toutes les paumées du moment : Isabelle Boulay, Patricia Kaas, Julie Zenatti, Chimène Badi… Même la troupe des Enfoirés n’en veut plus. C’est bien de faire dans le social Roch, mais t’es pas obligé de foutre sur le trottoir toutes tes vieilles poubelles, c’est pas sympa pour les autres et ça veut pas dire que Michel Drucker va forcément t’inviter à partager son canapé rouge avec sa chienne. Au final, on en fait quoi de cet album ? Réponse : on en achète un seul exemplaire qu’on envoie au nord Mali pour une diffusion massive. Ça devrait les faire sortir de leurs grottes les potes de Mokhtar Belmokhtar, aka Le Borgne. Et merde aux Conventions de Genève !