phil-patrickPhil Patrick est né en 1980, mais il se peut qu’il ait vécu avant. Adulé par les uns, détesté par tout le monde, Phil Patrick se définit lui-même comme « un esprit libre et un critique insoumis ».
>> Devenez pote sur Facebook avec Phil Patrick

Cette semaine, 5 disques imposés à notre critique musical préféré, Phil Patrick : Grand Corps Malade avec Funambule, Julien Doré avec Love, Yodelice avec Square Eyes, Zaho avec Contagieuse et John Newman avec Tribute.

Grand Corps Malade, Funambule
Bon, déjà, un boiteux qui nomme son album Funambule, ça la fout mal. Et puis ça donne une idée du truc : non, quand tu marches avec une canne, tu vas pas faire le con sur un fil au-dessus du vide. Le nouvel album de Grand Corps Malade est donc une quête impossible vers… la musique et la chanson. Avec sa voix de tavernier polonais et ses rimes de supermarché, GCM semble chuter inexorablement vers la culture TF1 / SOS Racisme. Et ça, c’est pas bon.

Julien Doré, Love
Je me demande combien de bites Julien Doré a du sucer pour arriver à avoir une telle exposition médiatique avec un tel album. Les paroles relèvent plus du blog d’ado que de la littérature chansonnière et les musiques sont à mi-chemin entre la guinguette bobo et la mauvaise pop. C’est lourd, ennuyeux et convenu. À la baille !

Yodelice, Square Eyes
Comment faire confiance à un chanteur coiffé comme un footballeur portugais ? Yodelice, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, c’est Maxim Nucci, le père du fils de Jenifer (quel cul !). Ça te donne une idée du niveau. C’est aussi le mec qui vient tout gâcher avec sa chanson à la con (Talk to me) dans Les petits mouchoirs, un film qui aurait pu être réussi sans cette présence artificielle. Maxou a plein de copains et de copines fantastiques, ce qui explique qu’on le voit à la télé. Comme Carlos (le chanteur, pas le prisonnier politique) à l’époque, avec Johnny, Sylvie Vartan… On attend maintenant que Yodelice se hisse au moins au niveau de Big Bisou. Y a encore du travail.

Zaho, Contagieuse
J’avoue : je ne connaissais pas Zaho avant que l’on me refile son album. Je suis donc allé sur Wikipédia, comme toute personne de moins de 40 ans en quête de savoir, et voilà ce que l’on peut lire sur la fiche de Zaho, en introduction : « elle s’est faite connaître avec le single C’est chelou en 2008 ». Du coup, je me suis pas fait chier à écouter Contagieuse, espérant seulement que Zaho ne le soit pas trop.

John Newman, Tribute
John Newman, c’est la starlette du moment. Il est Anglais et il est dans une sorte de trip gay-soul-pop. Oui, cela fait beaucoup pour un seul homme. Du coup, on voit bien que le gars est paumé, au moins autant que sa musique. C’est trop propre, ça sent trop le savon, c’est ringard avant d’avoir vécu. Amy Winehouse n’a toujours pas d’héritier en Angleterre (ça traine merde !).