phil-patrickPhil Patrick est né en 1980, mais il se peut qu’il ait vécu avant. Adulé par les uns, détesté par tout le monde, Phil Patrick se définit lui-même comme « un esprit libre et un critique insoumis ».
>> Devenez pote sur Facebook avec Phil Patrick

5 albums imposés cette semaine au meilleur critique musical vivant, Phil Patrick : Franz Ferdinand avec Right Thoughts, Right Words, Right Action (album), Zaz avec On ira (single), Avicii avec Wake me up (single), Lana Del Rey avec Summertime Sadness (single), Tal avec Pas toi (single).

Franz Ferdinand, Right Thoughts, Right Words, Right Action
À ceux qui reprochent aux Franz Ferdinand de toujours faire la même chose, je dis : « ne les écoutez pas, oubliez-les ». Car oui, les gars à kilts ne feront jamais rien de différent. En tout cas, c’est ce que j’espère profondément. Quand U2 a commencé à vouloir faire « autre chose », ils sont devenus un groupe de merde (en fait, dès leur troisième album). Et puis Franz Ferdinand, ce qu’ils font – mélange de britpop et de rock’n’roll originel – c’est bon, et c’est ce qui s’appelle « avoir un son ». Si on fout Franz Ferdinand aux chiottes, faudra le faire avec Manu Chao et Lenny Kravitz. Et ça aussi ça serait du gâchis.

Zaz, On ira
Putain, pourquoi ils me font écouter cette merde ? Du morceau ou de la chanteuse, j’arrive même pas à savoir qui je dégueule le plus. Sa voix de routier polonais peut-être, cette même voix sur laquelle tout le monde se branle le fouet. Même ceux qui ne l’aiment pas me disent : « elle a quand même une belle voix ». Des voix comme celle de Zaz, je t’en trouve 250 en une après-midi passée chez le coiffeur de la galerie commerciale du Auchan de Saint-Étienne.

Avicii, Wake me up
Bordel la dance du début des années 90 est de retour, mais ils y ont ajouté une voix entre la plus mauvaise de R-Kelly et celle d’un chanteur de country trop jeune. Conclusion : c’est moche.

Lana Del Rey, Summertime Sadness
Revoilà la dépressive préférée des Américains et visiblement, désormais, celle de beaucoup de Français. Summertime Sadness se vend à la pelle. Je ne sais pas si c’est une blague de la rédaction de Zicabloc, mais j’ai trouvé une lame de rasoir entre la quatrième de couverture et le boitier du CD. En même temps, il paraît qu’il y avait du LSD sous la banane autocollante du premier album des Velvet Underground.

Tal, Pas toi
Comment peut-on foutre en l’air un tel bijou ? Salisseuse.