Histoire et explication de Karma Chameleon

Karma Chameleon de Culture Club figure sur l’album Colour by numbers sorti en 1983. La plupart des chansons de Culture Club sont le fruit d’un travail de groupe et Karma Chameleon ne déroge pas à cette règle. On note également la participation de Phil Pickett, ancien claviériste du groupe Sailor, qui a largement contribué aux choeurs de Karma Chameleon. Boy George, le chanteur de Culture Club, a écrit les paroles de Karma Chameleon, et à l’instar de leur précédent tube Do you really want to hurt me, les allusions à la liaison qu’il a pu avoir, à l’époque, avec son batteur Jon Moss ne manquent pas. Cette relation, dissimulée au grand public, et mal assumée par le batteur, a conduit Boy George à intégrer quelques messages dans la plupart de ses chansons. Les paroles « You’re my lover, not my rival » (tu es mon amant et non mon rival) mettent en évidence les difficultés de communication qui pouvaient exister entre eux.

Karma Chameleon connut un succès encore inégalé par le groupe en Grande-Bretagne où 1.400.000 exemplaires furent écoulés.


Biographie de Culture Club

Formé en 1981, le groupe Culture Club ne dut attendre qu’une année et la sortie de leur premier album Kissing to be clever pour rencontrer le succès. Emmené par le loufoque Boy George, le groupe à tendance New Wave compte dans ses plus grands hits les chansons Do you really want to hurt me ou Karma Chameleon.