Histoire et explication Le Gitan

Le Gitan, sorti en 1983, n’est pas le premier succès de Daniel Guichard. Les titres Faut pas pleurer comme ça (dont Christophe est le compositeur) et Mon vieux dédiée à son père décédé lorsque le chanteur avait 15 ans (écrite avec Jean Ferrat et Michèle Senlis) l’ont précédé dans les années 1970.

« Il a un rire de voyou
Dans le fond des yeux : des amis
Il a le cœur au bord des coups
Le Gitan, le Gitan,
Un peu renard, un peu loup
Il sort le jour ou bien la nuit
Ce qu´on dit de lui il s´en fout
Le Gitan, le Gitan, que tu ne connais pas!
Il aurait pu être un grand matador
Un voleur de poules, un jeteur de sorts
Prendre une guitare, être musicien
Mais sa vie à lui elle est dans ses poings
Il ne sait pas d´où il vient
Mais il sait toujours où il va
Il a des milliers de cousins
Le Gitan, le Gitan »

La voix brute de l’artiste (gouailleuse diront certains), la mélodie entraînante et les cœurs font du Gitan une chanson facilement identifiable. La liberté chère aux « gens du voyage » est le fil conducteur d’un texte à l’image du chanteur : la création dans les années 1980 de son propre label Kuklos atteste en effet de sa volonté d’indépendance.

Par Hippolyte Froissard, docteur ès-Guichard

Biographie Daniel Guichard

Daniel Guichard est un chanteur populaire français, né à Paris le 21 novembre 1948. Après avoir chanté à ses débuts dans des cabarets parisiens (Chez Patachou, à l’Alcazar, …), il est engagé en 1966 comme chanteur chez Barclay. Il connaît, au début des années 1970, son premier succès avec La tendresse. Dès lors, bien que très discret, Daniel Guichard n’a jamais cessé de chanter et de produire des disques (25 albums à ce jour).