Histoire et explication de Life On Mars ?

Life On Mars ? de David Bowie figure sur l’album Hunky Dory sorti en 1971 (mais le single ne sortira lui qu’en 1973).

Life On Mars ? a été écrite par David Bowie alors qu’il travaillait sur l’adaptation anglaise d’une chanson française : Comme d’habitude, de Claude François ! C’était avant que Paul Anka ne rachète les droits anglophones pour Comme d’habitude et qu’il n’écrive My Way. David Bowie avouera toutefois s’être servi de la ligne de cordes écrite pour son adaptation de Comme d’habitude pour Life On Mars ?
Life On Mars ? en elle-même raconte, selon son auteur, « l’histoire d’une fille qui se rend au cinéma après une dispute avec ses parents. Et à la fin du film, il est écrit : « existe-t-il une forme de vie sur Mars ? ». David Bowie a par ailleurs raconté dans différentes interviews qu’il avait créé Life On Mars ? en une journée, dans le salon d’un hôtel londonien « j’étais en vadrouille dans les rues de Londres, mais la mélodie de Life On Mars ? me trottait dans la tête depuis le matin. En milieu d’après-midi, je n’ai pas pu résister et je suis entré dans un grand hôtel où l’on me connaissait un peu. J’ai demandé si je pouvais utiliser le piano. On m’a dit oui. C’est alors que j’ai écrit Life On Mars ? C’est venu tout seul, c’était formidable ! ».

Biographie David Bowie

David Bowie, de son vrai nom David Robert Jones, né le 8 janvier 1947 à Brixton, est un auteur-compositeur, chanteur, producteur de disques et acteur britannique. Au long de plus de quatre décennies d’une carrière marquée par les changements fréquents de direction et de style, il s’est imposé comme un des personnages les plus originaux et imprévisibles de la musique rock, et de très nombreux artistes se sont réclamés de son influence.
Après des débuts hésitants entre le folk et la variété dans la deuxième moitié des années 1960 et un détour par le mime, Bowie devient une vedette en 1972 par l’intermédiaire de son alter ego décadent Ziggy Stardust, et impose un glam rock sophistiqué et apocalyptique et des spectacles flamboyants. À cette époque, il participe aussi aux carrières solo de Lou Reed et d’Iggy Pop en tant que collaborateur et producteur. Pendant le reste de la décennie, il s’intéresse aux musiques noires (soul, funk et disco) et à la musique électronique émergente, créant des mélanges nouveaux notamment avec la complicité du producteur et musicien Brian Eno. Dans les années 1980, il devient une vedette grand public et remplit les stades avec une pop efficace, puis finit la décennie avec un revirement complet, intégrant le groupe de garage rock Tin Machine. Les années 1990 l’ont vu retourner à un style plus expérimental intégrant des musiques contemporaines telles la techno et le drum’n’bass.