Histoire et explication de Child In Time

Child In Time de Deep Purple figure sur l’album In Rock sorti en 1970. D’une durée peu conventionnelle (10 minutes et 15 secondes), Child In Time est une protestation contre la guerre que menaient les États-Unis au Vietnam, et plus généralement dans le contexte de l’époque, la Guerre froide. Les paroles de Child In Time, écrites par le chanteur de Deep Purple Ian Gillan, sont hautement symboliques. Ainsi « sweet child in time » évoque l’innocence de l’enfance face à la violence du conflit, « la ligne dressée entre le bien et le mal » est le rideau de fer, et « l’homme aveugle qui tire sur le monde » est l’État, en tant qu’entité politique. La structure musicale de Child In Time est composée de trois actes : l’introduction calme qui s’intensifie, le déchaînement furieux du solo de guitare, puis une descente qui mènera elle aussi à une montée en puissance finale. La mélodie centrale de Child In Time est inspirée d’un morceau du groupe It’s A Beautiful Day, intitulé Bombay Calling. Très largement diffusée sur les radios, notamment du bloc de l’Est, Child In Time traduit la tension géopolitique du moment et est interprétée comme un véritable hymne à la liberté.


Biographie Deep Purple

Formé en 1968, Deep Purple est un groupe de rock anglais, nommé d’après la chanson éponyme de Bing Crosby. Deep Purple est un des pères fondateurs du hard rock, à l’instar de Led Zeppelin et Black Sabbath. Sa musique a influencé de nombreux groupes au rang desquels on compte Scorpions, Metallica, ou encore Van Halen. Les concerts de Deep Purple sont réputés pour être mythiques, les improvisations des musiciens en live surpassant de loin les versions enregistrées en studio.