Cette semaine dans On n’a pas couché, Laurent Routier, Aymeric Carré et Natacha Polonium s’intéressent au dernier album de Depeche Mode, Delta Machine.

Laurent Routier : bonjour chers amis ! Cette semaine, je vous ai demandé d’écouter le dernier album de Depeche Mode, Delta Machine. So ?
Aymeric Carré : on nous vend une nouvelle fois du réchauffé pur minerai de bidoche avariée.
Laurent Routier : euh… oui Carré, mais encore ?
Aymeric Carré : on nous parle d’élégance au sujet de Depeche Mode. C’est une blague ? T’as trois vieux travelos tirés comme des mémères qui nous balancent des sons de synthé tout pourris. J’ai une autre définition de l’élégance, personnellement.
Laurent Routier : Natacha ?
Natacha Polonium : c’est vrai que c’est toujours un peu gênant la sortie d’un nouvel album d’un groupe comme Depeche Mode. C’est effectivement de la ritournelle. On dira que c’est le « son » Depeche Mode qui veut ça. D’accord, ils le font très bien, mais y a rien à dire de neuf depuis 20 ans. Depeche Mode, c’est la mort annoncée de la critique musicale.
Aymeric Carré : j’ajouterai qu’il n’y a que des paumés comme Denisot et Burki pour mouiller devant Depeche Mode.
Laurent Routier : Carré, je vous demande de ne pas critiquer nos confrères s’il vous plaît.
Aymeric Carré : je les critique pas, je dis que ce sont les meilleurs suceurs de bites du PAF. Même sur France 2 les mecs sont plus crédibles.
Laurent Routier : ça suffit Carré ! On va pas passer cette chronique sur Burki et Denisot.
Aymeric Carré : d’accord, mais Burki se coiffe comme une tente Décathlon.
Laurent Routier : ça n’a rien à voir avec Depeche Mode ça Carré !
Aymeric Carré : euh… si, quand même. Ça vous donne une indication sur la médiocrité des fans de Depeche Mode.
Laurent Routier : rien ne vous dit que Daphné Burki est fan de Depeche Mode. Elle fait son métier, c’est tout.
Aymeric Carré : donc son métier consiste à mouiller sa petite culotte dès qu’une bande de vieux machins débarquent sur son plateau.
Laurent Routier :
Natacha Polonium : vous voulez que je conclue Laurent ?
Laurent Routier : allez-y Natacha, merci.
Natacha Polonium : Depeche Mode est à la musique ce que le Round up est au jardinage.
Aymeric Carré :
Laurent Routier : quoi ?