Histoire et explication American Pie

American Pie de Don McLean figure sur l’album du même nom sorti en 1971. Ecrite par Don McLean, la chanson rend hommage à Buddy Holly, Ritchie Valens et au groupe The Big Bopper, tous morts le même jour dans le même accident d’avion, le 3 février 1959, le « jour où la musique est morte » dit la chanson de McLean.

Celui-ci dira aussi que sa chanson a été construite de manière a montré le passage de « la lumière des années 1950 à l’obscurité des années 1960 ». Outre à Buddy Holly ou Ritchie Valens, les paroles de la chanson font référence à d’autres stars de la musique comme Bob Dylan et Elvis Presley : « And while the king was looking down the jester stole his thorny crown » (« tandis que le roi regardait en bas, le bouffon (Dylan se surnommait lui-même ainsi) lui vola sa couronne d’épines »). McLean fait aussi référence aux Beatles dans le vers « Sergeants played a marching tune » et à leur album événement Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1969). Don McLean parle également de Janis Joplin, morte d’une overdose en 1970, lorsqu’il écrit : « I met a girl who sang the blues and I asked her for some happy news, but she just smiled and turned away”. American Pie fourmille donc de références à des artistes des années 1950 et 1960 : les Rolling Stones les Byrds, les Monotones… mais aussi à des événements marquants de l’époque : l’assassinat de Sharon Tate (la femme de Roman Polanski à l’époque) par le criminel Charles Manson et des membres de sa secte (« Helter Skelter in a summer swelter ») ou encore les marches de protestation contre la guerre du Viêtnam (« And we sang dirges in the dark »). En 1971, la chanteuse Lori Lieberman écrivit, après l’avoir vu en concert au Troubadour Theater de Los Angeles, une chanson hommage à Don McLean, Killing Me Softly With His Song dont Roberta Flack fit un tube en 1973.

Biographie Don McLean

Don McLean (2 octobre 1945, Nouvelle-Rochelle, New York) est un auteur-compositeur-interprète américain. Il est surtout connu pour être l’auteur de la ballade American Pie (1971). Il est également, l’incomparable auteur (1971) et interprète de Vincent / starry starry night chanson dédiée au peintre post-impressionniste Vincent Van Gogh qui peignit plusieurs nuits étoilées.