Histoire et explication de Elizabeth on the bathroom floor

Elizabeth on the bathroom floor de Eels figure sur l’ album Electro-Shock Blues sorti en 1998. C’est la première piste de ce deuxième opus du groupe, très noir et centré sur le thème de la mort. Mark Olivier Everett, le membre principal du groupe Eels (les musiciens qui l’entourent changent constamment), a écrit un album très personnel comme le démontre Elizabeth on the bathroom floor qui évoque la tentative de suicide de sa sœur en 1982. Il la retrouva allongée sur le sol de sa salle de bain et fut en mesure de la sauver. Ce geste est lié au décès de leur père, la même année, le physicien Hugh Everett, qui serait aussi une importante influence dans l’œuvre de Mark Olivier Everett. Elle tenta à nouveau de mettre fin à ses jours avant d’y parvenir en 1996, deux ans avant la parution de Electro-Shock Blues.


Biographie Eels

Eels est un groupe de rock expérimental de Los Angeles (Etats-Unis) fondé en 1995 par le chanteur Mark Oliver Everett, auteur, compositeur, interprète et multi instrumentiste ayant déjà enregistré deux albums solo sous le pseudonyme de « E » précédemment à la formation du groupe. Albums : Beautiful Freaks (1996), Electro-Shock Blues (1998), Daisies Of The Galaxy (2000), Souljacker (2001), Shootenanny! (2003), Blinking Lights and Other Revelations (2005), Hombre Lobo : 12 Songs of Desire (2009), End Times (2010).