Histoire et explication de Needle In The Hay

Needle In The Hay d’Elliott Smith figure sur l’album éponyme sorti en 1995. Littéralement, needle in the hay signifie, en français, « aiguille dans le foin ».

Il s’agit évidemment ici d’une métaphore employée par Elliott Smith pour parler de son addiction à la drogue en général et à l’héroïne en particulier. Dans Needle In The Hay, Elliott Smith raconte comme la drogue joue un rôle central dans sa vie, qu’il veuille s’en défaire ou non, qu’il tente de se soigner ou qu’il rechute. Certains analysent également la chanson, non pas sous l’angle de la drogue, mais sous celui de l’amour. Smith aurait écrit Needle In The Hay suite à une rupture et expliquerait, à travers les paroles, comment il essaie de se défaire de cet amour perdu qui n’en finit pas de le hanter.
Needle In The Hay a notamment été utilisée dans une scène culte (une scène de suicide en l’occurrence) du non moins culte film de Wes Anderson, La Famille Tenenbaum (The Royal Tenenbaums en VO).

Biographie d’Elliott Smith

Elliott Smith est né Steven Paul Smith en 1969 en Omaha, États-Unis. Il joue et chante d’abord dans un groupe, Heatmiser, puis commence une carrière solo en 1994. Il se fait connaître du grand public grâce à sa chanson Miss Misery écrite pour le film Will Hunting (avec Matt Damon dans le rôle principal). Elliott Smith est considéré comme un artiste folk, même s’il n’a jamais caché ses influences profondément rock.