Histoire et explication de Candle In The Wind

Candle in the Wind est une chanson composée par Elton John et écrite par Bernie Taupin. Sortie en 1973 sur l’album Goodbye Yellow Brick Road, elle a été écrite en l’honneur de Marilyn Monroe, décédée en 1962.

En 1997, Elton John interpréta un remake de cette chanson en hommage à la princesse Diana. Le 31 août 1997, la princesse Diana mourait dans un accident de voiture à Paris. La nouvelle choqua énormément Elton John car il était très ami avec la princesse. Il avait aussi perdu un autre de ses amis plus tôt cet été-là, le créateur de mode Gianni Versace. Ces décès ont eu pour résultat de faire sombrer le chanteur dans une profonde dépression. Il ne voulait pas participer aux funérailles à cause du traumatisme émotionnel subi. Cependant, il décida d’y assister après avoir reçu de nombreux messages de soutien de la part de ses autres amis. Remontant peu à peu la pente, il décida de rendre hommage à Diana. Il contacta Bernie Taupin avec qui il a écrit de nombreuses autres chansons. Du fait du peu de temps disponible, il leur paraissait impossible d’écrire une nouvelle chanson. Ils décidèrent donc de réécrire les paroles de Candle in the Wind. Ils joignirent George Martin (producteur des Beatles) qui aida à produire la chanson et ajouta un quatuor de cordes et de bois pour aider à équilibrer la chanson. La première ligne est désormais “Goodbye England’s rose”. Elton John chanta Candle in the Wind 1997 pour la seule et unique fois aux funérailles de Diana à l’abbaye de Westminster, le 6 septembre 1997. En effet, bien qu’il continue à chanter la version originale de 1973 durant ses concerts, Elton John a toujours refusé de chanter à nouveau la version de 1997 en public. Il a même rejeté cette proposition pour le concert en l’honneur de Diana, le 1er juillet 2007, bien qu’il ait clamé ne jamais la chanter sauf en cas de demande des fils de la princesse. La chanson n’a jamais été rééditée dans un album ou une compilation.

Biographie Elton John

Sir Elton Hercules John, né sous le nom de Reginald Kenneth Dwight est un chanteur/compositeur pop britannique, né le 25 mars 1947 à Pinner dans le Middlesex, une banlieue de Londres. Il reste l’un des plus gros vendeurs de disques de tous les temps, ses albums les plus célèbres étant Goodbye Yellow Brick Road, Captain Fantastic ou encore Blue Moves. Il a officiellement adopté le nom Elton Hercules John en 1972.