Par Phil Patrick

Faut-il toujours tout aimer ? Non ! Quand nous disons – et même si je ne suis pas toujours d’accord avec ces deux salopes de Ze More et Nullo – que Zaz ou Mélanie Laurent sont deux chèvres qui feraient mieux de rentrer dans leur étable plutôt que de nous polluer les muqueuses, ce n’est pas un acte de dénigrement gratuit : c’est une question de salubrité publique. Non, ce n’est pas que l’occasion de faire de belles formules – et ces deux salopards de Ze More et Nullo sont excellents pour ça –, mais d’informer le public de ce qu’il encourt à écouter ce genre de cochonneries. Ne crions-nous pas au scandale dès que l’État ou ses prétendus serviteurs nous planquent un truc fumeux ? Alors, balayons d’abord devant notre porte. Être fan, c’est être con, fanatique et dangereux. N’aimez pas vos chanteurs préférés. Aimez leur musique, mais, eux, détestez-les. D’une part, parce que leur musique n’en sera que plus belle à vos oreilles. D’autre part, parce que les vedettes sont des connes, par définition. Ne les ménagez pas, exigez d’elles ce qu’elles peuvent vous donner de mieux. Et Julien Doré ou Rihanna ne vous donnent rien de bien. Leur musique, c’est de la merde. Il y a assez des politiciens et des économistes pour se foutre de notre gueule, non ? Faut-il attendre aussi cela des artistes ? Réponse : non. Je dis que les radios FM sont des criminelles, de passer toute la fiente qui frappe à leurs portes et qu’elles laissent entrer. Je dis que l’art – et la musique en particulier – est une chose trop précieuse pour la laisser se faire vidanger par des porcs qui, soit ne pensent qu’au fric, soit sont des dégénérés mentaux. Je dis que celui ou celle qui écoute Skyrock, Le Mouv’, Virgin Radio et toutes les autres suceuses du genre, est un(e) pervers(e) adepte de l’auto-mutilation. Visez donc, dans ce cas, la veine jugulaire.