Explication Poupée de cire, poupée de son

Poupée de cire poupée de son de France Gall figure sur l’album du même nom sorti en 1965. Poupée de cire poupée de son a été écrite et composée par Serge Gainsbourg. France Gall interprète la chanson pour le concours Eurovision en 1965 qu’elle remporte à l’unanimité pour le compte du Luxembourg (le français étant l’une des langues officielles du Luxembourg).
Comme pour la plupart des chansons écrites par Serge Gainsbourg, Poupée de cire poupée de son a fait l’objet de nombreuses interprétations. On en retiendra ici deux principales. Dans Poupée de cire poupée de son, Serge Gainsbourg aborde le thème de « la star », l’idole musicale, la façon qu’elle a de se percevoir elle-même… Comme souvent dans les textes de Gainsbourg, les mots prennent un double sens. C’est ainsi le cas du mot « cire ». Il faut y voir évidemment la « cire » traditionnelle, dont les têtes de poupée étaient composées au 18e siècle en France, mais Gainsbourg parle également du matériau qui compose le cylindre phonographique et qui permit, pour la première fois de l’histoire, de graver le son (la musique).
Dans une interview de 1965, Serge Gainsbourg répondit à la question « Qu’est-ce que cela représente pour vous le succès de Poupée de cire poupée de son ? » par la phrase suivante : « 45 millions ». Il parlait évidemment d’argent…


Biographie France Gall

France Gall (née Isabelle Geneviève Marie Anne Gall, le 9 octobre 1947 à Paris) est une chanteuse française. Après plusieurs grands succès à partir de 1963 et un premier prix au Concours Eurovision de la chanson en 1965, sa popularité s’estompe à la fin des années 1960 jusqu’à sa rencontre avec l’auteur-compositeur Michel Berger en 1973, qu’elle épouse en 1976. Sa carrière connaîtra alors un renouveau rempli de succès pendant plus de vingt ans.