Fredericks-Goldman-Jones – Juste Après par yukitaori

Histoire et explication Juste Après

 Juste Après figure sur l’album Rouge sorti en 1994. Jean-Jacques Goldman raconte la genèse de Juste Après par l’anecdote suivante : « Un jour que je rentrais de studio, je tombe sur un documentaire à la télé qui montre une religieuse en train de sauver un nouveau né, quelque part en Afrique.

L’accouchement s’est mal passé et l’enfant semble voué à la mort. Les minutes sont interminables puis finalement, sous l’impulsion de la religieuse, le bébé respire et retrouve vie ». Le clip vidéo reprend d’ailleurs des images de ce même documentaire. En faisant quelques recherches, on apprend également que l’enfant filmé est une petite fille qui est aujourd’hui devenue une adulte en parfaite santé. Quant à la religieuse, elle n’a appris que bien plus tard qu’une chanson lui avait été indirectement consacrée.

Biographie Fredericks, Goldman, Jones

Fredericks Goldman Jones est le nom d’un trio vocal de variété française, actif de 1990 à 1996 environ, composé du chanteur français Jean-Jacques Goldman, de Carole Fredericks et de Michael Jones, ces derniers ayant été auparavant sa choriste et son guitariste. Sous ce nom, ils enregistrèrent deux albums studio (Fredericks Goldman Jones et Rouge), et firent plusieurs tournées. L’ordre des trois noms dans celui du trio suit simplement l’ordre alphabétique.



Sondage : quelle est votre chanson préférée de Jean-Jacques Goldman ?

View Results

Loading ... Loading ...