Histoire et explication In The Mood

In The Mood de Glenn Miller figure sur l’album In The Mood sorti en 1939. Mélodie jazz connue dans le monde entier, In The Mood fut écrite par Joe Garland et Andy Razaf, et inspiré par Tar Paper Stomp, un morceau de Joseph « Wingy » Manone datant de 1930. In The Mood avait d’abord été proposé à Artie Shaw, mais son arrangement était trop long. Reconnaissable dès les premières notes, le morceau est devenu au fil de temps un des symboles universels des soirées jazz typiques des années 40. Glenn Miller était à l’époque considéré comme l’un des meilleurs chefs d’orchestre de son temps, et tous ses titres étaient des succès immédiats. In The Mood battit cependant tous les records, atteignant dès sa sortie la première place du Billboard américain. La chanson était assez coquine pour l’époque, In The Mood étant une manière d’évoquer qu’on est d’humeur à fricoter. D’ailleurs on peut l’entendre dans le morceau, le rythme swing et les variations de trompettes ayant un rendu assez sensuel. In The Mood est un des premiers morceaux construits avec plusieurs « fausses fins ». À trois reprises les instruments ralentissent et jouent moins fort, mais reprennent de plus belle pour l’apothéose finale.


Biographie de Glenn Miller

Alton Glenn Miller était un tromboniste et chef d’orchestre de jazz américain né en 1904 dans l’Iowa, États-Unis. Imposant rapidement son style, Glenn Miller avait pour habitude de varier les arrangements de saxophone, clarinette et trompette sur la ligne mélodique principale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il dirigea le Glenn Miller Army Air Force Band et donna de nombreux concerts avec son orchestre pour de remonter le moral des troupes. Il mourut le 15 décembre 1944 dans l’explosion d’un avion au-dessus de la Manche.