Instruments de musique : l’inspiration, c’est ici :

La guitare acoustique est aussi, et très fréquemment, appelée guitare sèche ou guitare classique. Trois noms pour un seul et unique objet qui, à lui seul, et bien plus que la clope ou l’essence, à bouleverser l’existence de l’être humain. Rien que ça, ouais.

Les origines de la guitare acoustique

La guitare classique telle qu’on la connait aujourd’hui doit sa formule à Antonio de Torres, luthier espagnol, qui a le premier étudié l’instrument de manière scientifique. Avant lui, les guitares étaient de plus petits instruments, très basiques, possédant de quatre à six chœurs de deux cordes accordées à l’unisson. La guitare acoustique est aussi la fière descendante de dizaines d’autres instruments aux origines diverses et géographiquement éparses : Europe, Afrique, Amérique du Sud…
Il existe une sous famille de guitares classiques, les guitares flamenco, à la géométrie identique, mais à la construction plus légère permettant d’exacerber un jeu tout en rapidité et en attaque.

La guitare folk

Le terme de « guitare folk » s’est répandu en français dans les années 1970. Elle désigne, schématiquement, une guitare sèche sur laquelle on a « greffé » des cordes en acier. Sorte de compromis entre la guitare classique et la guitare électrique, elle-même émanation de la guitare acoustique !