Histoire et explication de Jump In The Line (Shake, Senora)
 

Jump In The Line par Harry Belafonte figure sur l’album Jump Up Calypso sorti en 1961. C’est bien Harry Belafonte qui en fit un succès mondial. Mais Jump In The Line n’est pas de lui (bien qu’elle lui fut créditée un temps).

La chanson a été écrite en 1946 par LE maître du style calypso : Aldwyn Roberts (1922 – 2000) plus connu sous le nom de Lord Kitchener.
D’une certaine manière, par son style simple et les thèmes abordés dans les chansons propres au genre, le Calypso annonce l’émergence du rock’n’roll américain des années 1950. En tout cas, il en est, au même titre que le blues ou le rythm’n’blues, une racine.
La chanson Jump In The Line est en elle-même la preuve parfaite de l’influence du calypso sur le rock’n’roll américain des années 1950, notamment par ses paroles. La chanson est en effet, même si les paroles sont encore « sobres », un appel très clair à l’émancipation du corps par la danse : « Madame, bougez votre silhouette ».

Biographie Harry Belafonte

Né à Harlem (quartier noir de New York) en 1927, Harold George Belafonte Jr., dit Harry Belafonte, est autant connu pour avoir été chanteur qu’acteur. Bien que né aux États-Unis, c’est en Jamaïque qu’il grandit avant de revenir dans son pays natal à l’âge adulte. C’est à partir de ce moment qu’il embrasse une carrière artistique, à la fois comme acteur et comme chanteur. Il fut par ailleurs un partisan acharné de la lutte pour les Droits civiques dans les années 1960 (il fut un proche de Martin Luther King).