Histoire et explication Des fleurs pour Salinger

Des fleurs pour Salinger d’Indochine figure sur l’album Le Baiser sorti en 1990. Écrite par Nicola Sirkis et composée par Dominique Nicolas, Des fleurs pour Salinger est évidemment un hommage à l’écrivain américain Jerome David (JD) Salinger (né en 1919, mort en 2010), auteur, notamment, de L’Attrape-Cœurs 1951). Salinger est depuis toujours l’une des références majeures de Nicola Sirkis qui partage avec l’auteur américain la même fascination pour le monde de l’adolescence (L’Attrape-Cœurs est, à ce titre, LE chef d’œuvre consacré à l’adolescence).
Dans Des fleurs pour Salinger, Nicola Sirkis en appelle notamment au respect de la vie privée de Salinger, ce dernier ayant choisi, depuis 1953 (et jusqu’à sa mort en 2010) de vivre « reclus » aux États-Unis, sans donner d’interviews ni même publié d’écrits (pendant près de 40 ans !). Nicola Sirkis dit aussi – dans Des fleurs pour Salinger – toute son admiration pour l’homme et son désir « fou » de le rencontrer, tout en sachant que cette rencontre n’aura jamais lieu, Nicola Sirkis étant trop respectueux et intimidé.


Biographie Indochine

Indochine est un groupe de rock français, issu du courant new wave, formé en 1981 par les frères Sirkis (Nicola et Stéphane, mort en 1999). Il a connu un succès relativement important dans les années 1980, en France, mais aussi dans le reste de l’Europe, avec des titres comme L’Aventurier, 3e sexe ou Canary Bay. Après un désintérêt manifeste des médias pour Indochine dans les années 1990, celui-ci retrouve le succès en 2002, avec la sortie de l’album Paradize. Indochine aurait vendu (albums, singles et compilations comprises) plus de dix millions de disques, ce qui en fait le groupe français le plus vendeur.