Histoire et explication Au suivant

Au suivant de Jacques Brel figure sur l’album éponyme sorti en 1966. Au suivant est l’histoire d’un homme qui se souvient comment il fut « dépuceler » (« déniaiser » chante Brel) à l’armée, pendant la Seconde Guerre mondiale, dans un bordel ambulant. Le narrateur se souvient de la voix entêtante (et qui l’obsède encore des années plus tard) de l’adjudant criant « Au suivant » à l’intention des jeunes soldats.

Bien que familier de ce genre d’endroits (de son propre aveu), Jacques Brel a souvent précisé qu’Au suivant n’était pas une chanson autobiographique (d’ailleurs, né en 1929, Jacques Brel n’avait que 10 ans au début de la guerre et 16 à la fin de cette dernière).

La « sortie au bordel » était une pratique très courante en temps de guerre, il s’agissait d’une question de « bonne tenue du moral des troupes » selon les officiers (qui s’y rendaient aussi).


Biographie Jacques Brel

Jacques Brel est né en Belgique en 1929. Passionné de poésie et de littérature, il commence à chanter pour tenter de gagner sa vie et continue à écrire par ailleurs. C’est au cours des années 1950 que la France le découvre comme chanteur. Il connaît un énorme succès qu’il exporte très vite dans le reste de l’Europe. Salué par la critique comme par le public, Jacques Brel « Le Belge » devient l’un des meilleurs ambassadeurs de la langue et de la chanson française à travers le monde, au même titre que Georges Brassens ou Léo Ferré. Jacques Brel meurt en 1978 des suites d’un cancer des poumons.