Histoire et explication Le moribond

Le moribond de Jacques Brel figure sur l’album Marieke sorti en 1961. Il s’agit du cinquième album de Jacques Brel, qui suit de deux ans la sortie du précédent, la valse à mille temps, qui contient, entre autres, la chanson Ne me quitte pas, qui deviendra le succès que l’on connait.
Jacques Brel évoque, dans Le moribond, sa propre mort, ainsi que son enterrement. Il profite de cet « évènement » pour régler ses comptes et déclarer son amour et son amitié à certains proches. Jacques Brel exprime également son envie d’être enterrer dans la liesse. Le refrain va dans ce sens : « J’veux qu’on rie, j’veux qu’on danse, j’veux qu’on s’amuse comme des fous. J’veux qu’on rie, j’veux qu’on danse quand c’est qu’on m’mettra dans l’trou. »
La chanson Seasons in the sun de Terry Jacks est une adaptation du titre Le moribond. Il en a repris la mélodie ainsi que le thème principal.


Biographie Jacques Brel

Jacques Brel est né en Belgique en 1929. Passionné de poésie et de littérature, il commence à chanter pour tenter de gagner sa vie et continue à écrire par ailleurs. C’est au cours des années 1950 que la France le découvre comme chanteur. Il connaît un énorme succès qu’il exporte très vite dans le reste de l’Europe. Salué par la critique comme par le public, Jacques Brel « Le Belge » devient l’un des meilleurs ambassadeurs de la langue et de la chanson française à travers le monde, au même titre que Georges Brassens ou Léo Ferré. Jacques Brel meurt en 1978 des suites d’un cancer des poumons.