Histoire et explication d’Il est cinq heures, Paris s’éveille

Il est cinq heures, Paris s’éveille de Jacques Dutronc figure sur l’album Il est cinq heures, sorti en 1968. L’idée de la chanson vient de Jacques Wolfsohn qui propose lors d’un repas avec Dutronc et Jacques Lanzmann d’écrire une chanson sur Paris le matin. Les paroles de la chanson sont alors écrites dans la nuit par Dutronc et Lanzmann. Elles s’inspirent d’une chanson de 1802, Tableau de Paris à cinq heures du matin par Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers. La première version de la chanson ne convient pas à Dutronc qui attendra un éclair de génie du flutiste Roger Bourdin qui improvise un solo que l’on retrouve dans la version finale d’Il est cinq heures, Paris s’éveille. Comme le titre de la chanson l’indique, les paroles évoquent la vie qui se déroule à Paris au petit matin. Il est fait mention de nombreux lieux parisiens comme la place Dauphine, la gare Montparnasse, la Tour Eiffel ou l’Arc de triomphe.
Ce tube a été repris par Sylvie Vartan en 2007, dans son album Nouvelle Vague.


Biographie de Jacques Dutronc

Chanteur et acteur français, Jacques Dutronc connaît son premier succès en 1966 avec Et moi, et moi, et moi. Il enchaine alors les tubes avec Les Plays-Boys, Les Cactus ou J’aime les filles. En 1981, Jacques Dutronc épouse Françoise Hardy. Les deux artistes avaient eu un fils en 1973, Thomas Dutronc, future star de la nouvelle scène française.