Histoire et explication Summertime

Summertime de Janis Joplin (and Big Brother and the Holding Company) figure sur l’album Cheap Thrills sorti en 1968.

Summertime est à l’origine la chanson « vedette » d’une comédie musicale intitulée Porgy & Bess, jouée à partir de 1935 et elle-même inspirée du roman de DuBose Heyward, Porgy, daté, lui, de 1924.
La comédie musicale, comme la musique de Summertime, est l’œuvre des frères Gershwin, George et Ira. Les paroles de Summertime sont quant à elles créditées à Heyward. La comédie musicale Porgy & Bess raconte l’histoire d’une petite communauté noire de Caroline du Sud. Elle connaît un énorme succès aux États-Unis et Summertime devient très vite une comptine pour enfants.
Pour la petite histoire, Summertime est officiellement la chanson ayant le plus de reprises officielles : plus de 2000. Le Summertime de Janis Joplin en est l’une des plus connues. Janis Joplin joua Summertime à Woodstock en 1969, mais c’est surtout la dernière chanson que l’artiste texane joua en concert. C’était le 12 août 1970 à Harvard. Quelques plus tard, Janis Joplin succombait à une overdose.

Biographie Janis Joplin

Janis Lyn Joplin est une chanteuse américaine née le 19 janvier 1943 à Port Arthur, ville portuaire du Texas et morte le 4 octobre 1970 à Los Angeles. Elle symbolisa les « années hippies » de San Francisco, avec tous les excès et les espoirs propres à cette période. Elle incarne aussi, depuis sa mort à 27 ans d’une overdose d’héroïne, le fameux triptyque « Sex, drugs and rock’n’roll ».