Dans son livre Coups de tête consacré à Jean-Louis Murat, Sébastien Bataille revient sur les plus gros coups de gueule du chanteur français.

Le gars Murat est réputé pour ne pas avoir honte de dire ce qu’il n’a pas honte de penser. Ça donne des trucs comme ça :
– « Renaud est si con qu’il pourrait s’appeler Citroën »,
– Concernant Yannick Noah : « C’est un problème pour tout le métier d’avoir un mec qui cartonne autant en étant aussi nul »,
– « J’aimerais bien faire partie d’un “vrai” groupe, mais c’est seulement viable si on est anglo-saxon. Ou alors il faut faire de la daube, comme Daft Punk »,
– « Normalement, Pascal Nègre devrait découper des têtes de veau et ne pas diriger une multinationale ».

C’est donc plutôt drôle et joliment dit. Le problème, c’est que personne n’est capable de fredonner une chanson de Jean-Louis Murat. Quarante ans de carrière et pas un morceau populaire. C’est pourtant pas la visibilité médiatique qui lui manque au pépère. Pourrait p’t’être envisager un duo avec Patrick Fiori.