Par Laurent Routier


Il est énoooorme Jean Roch Voisine. E-nor-meuh ! Le mec, à la base, il est garçon de boite de nuit (ou patron, comme tu veux), il sert de la soupe de merde (c’est hyper rare la soupe au caca) tous les soirs dans ses établissements, il produit même sa propre soupe maintenant (avec, donc, son propre caca) et il a le cran d’appeler ça Music Saved My Life. Putain, faut pas avoir le trac quand même. C’est un peu comme si Mohamed Merah avait laissé un petit mot avant de s’éclater, disant : Dieu est amour. Comme si Zaz sortait un album intitulé, Je chante. Mais bon, on ne va pas remettre en cause l’aveu de Jeannot. Ok, la musique a sauvé sa vie. On se dit quand même qu’elle ne devait pas être trop en danger, sa vie. Parce que sa musique (si je puis qualifier ainsi la galette du monsieur), moi, perso, elle me donnerait plutôt envie d’avaler un verre de Destop. En terrasse à Saint-Tropez.