Histoire et explication Hallelujah

Hallelujah est une chanson écrite par Leonard Cohen et figurant sur l’album Various Position sorti en 1984. Jeff Buckley s’inspira pourtant plus de la reprise de John Cale figurant sur l’album Fragments Of A Rainy Season, pour en faire sa propre version qui apparaît sur l’album Grace (1994). John Cale avait préalablement, et avec l’accord de Leonard Cohen, modifié un peu le contenu de la chanson pour n’en garder que les passages les plus effrontés.
Les nombreuses métaphores qui jalonnent Hallelujah permettent plusieurs interprétations quant à son sens. Alors que Leonard Cohen en avait fait, selon ses dires, un hymne à la vie, Jeff Buckley y voyait plutôt une ode à l’amour et au sexe, un Hallelujah orgasmique, loin des explications religieuses que certains pouvaient lui trouver.
Hallelujah figure dans le répertoire musical de bon nombre d’artistes. De Bob Dylan jusqu’à Justin Timberlake plus récemment, on compte plus d’une centaine de reprises différentes du morceau. Celle proposée par Jeff Buckley restera la plus marquante à tel point que beaucoup de fans voient en lui son compositeur.


Biographie Jeff Buckley

Au cours de sa courte carrière musicale, interrompue par une mort prématurée à l’âge de 30 ans, Jeff Buckley n’aura eu le temps d’enregistrer que l’album Grace. L’accueil du public et de la critique suffira à faire de Jeff Buckley l’un des artistes majeurs des années 90. Parmi les chansons qui ont contribué à le rendre célèbre, on se souviendra de Grace et évidemment d’Hallelujah souvent considérée comme sienne alors qu’il s’agissait d’une reprise de Leonard Cohen.