Joey Starr a une nouvelle fois montré l’étendue de sa connerie ce week-end lors de la cérémonie des Césars.

Il n’avait pas pourtant pas grand’ chose à faire le gars Didier, mais il a fallu qu’il se comporte une nouvelle fois comme une merde. Recruté, sans doute en échange d’un p’tit billet de 2000, pour remettre le César de la meilleure actrice dans un second rôle, il lui suffisait de tendre la statuette et féliciter l’heureuse lauréate, en l’occurrence l’actrice américaine Kristen Stewart, honorée pour son rôle dans « Sils Maria » d’Olivier Assayas. L’attitude de celle-ci est peut-être discutable (elle en a fait beaucoup dans le genre « je suis émue »), mais celle de Joey Starr est puérile, grossière et violente. Le pauvre petit chat, Kristen ne s’est pas précipité dans ses bras, alors il a pas aimé. Vous voulez mettre en avant la classe et l’élégance françaises ? Offrez-vous Didier !