Par Éric Nullo


Keen’V est « LE phénomène ragga du moment ». Mais bien sûr… En bossant sur le nouvel album de Keen’V (oui, déjà son deuxième album : il y a donc bien une vie après la mort), j’ai appris que le gars était de Rouen. Du ragga à Rouen… Pourquoi pas de la choucroute à Biarritz, du couscous à Stockholm et du talent chez Zaz ? Non, Keen’V, c’est du Christophe Maé en beaucoup plus répugnant, du Francky Vincent en nettement moins chic et du Sean Paul en plus… français. C’est dire le talent du bonhomme. Alors évidemment, pour se rassurer, on se dira que Keen’V sera définitivement oublié en septembre. Mais d’ici là, va falloir se le tartiner monsieur collier de duvet. Et écouter (même entendre) Keen’V, c’est comme baiser sans capote : on ne sait jamais ce qu’on va choper.